Lyon, Mercredi 22 mai 2019

Youth for Climate Lyon et Alternatiba/ANV Rhône appellent  à multiplier les actions de désobéissance civile sur l’ensemble de la Ville de Lyon.

Ce vendredi 24 mai, Journée internationale de mobilisation des jeunes pour le climat, un vaste appel aux actions de désobéissance civile a été lancé.  Face à l’absence de mesures concrètes à la hauteur des enjeux écologiques et sociaux de notre époque, YFC Lyon et Alternatiba/ANV Rhône proposent aux lyonnais de prendre les devants des choix politiques de la métropole et de la Ville de Lyon et d’opérer eux mêmes les changements qu’ils veulent voir dans la Ville. C’est donc une journée massive de grève, de Marche et d’actions de désobéissance civile qui s’annonce partout dans Lyon, à laquelle la jeunesse convie chacun à participer.

“On appelle tout-le-monde à nous rejoindre. Cette journée s’inscrira sous le signe de la désobéissance civile” Paul-Emile Youth For Climate Lyon (1).

Après le succès de “La marche du siècle” et ses 350.000 participants à l’échelle nationale, une mobilisation toujours intense des gilets jaunes tous les samedis partout en France depuis 27 semaines, malgré le fait que 76 % des français jugent prioritaire ou importante la lutte contre le réchauffement climatique dans l’action de l’exécutif, aucun acte, engagement, ou considération sérieuse n’accompagne les promesses écologiques du programme fraîchement diffusé par la majorité à quelques jours des élections Européennes.

Pollution de l’air : Citoyens en actions

“Lyon Suffoque”, “On veut respirer, de l’air !”. Ces mots pourtant apposés sur un nombre incalculable de murs, trottoirs, et même sur le façade du tunnel de la Croix-Rousse par les équipes de Greenpeace et d’Alternatiba/ANV-COP 21 Rhône ne semblent pas avoir suffi à mettre en alerte la Ville et la Métropole de Lyon sur la qualité de l’air, pas plus que la chaîne humaine et le blocage de la presqu’île réalisés lors de Marche pour le Climat du 27 janvier dernier. Pourtant, les chiffres sont là, les réalités sanitaires et climatiques plus que significatives. Cette journée du 24 mai est un appel à transformer la Ville.

Portrait d’Emmanuel Macron : la région mobilisée

Le samedi 4 mai dernier, les jeunes, jaunes et verts marchaient ensemble à Lyon et brandissaient en pleine manifestation le portrait d’Emmanuel Macron, réquisitionné dans la Mairie du 2ème arrondissement de Lyon le 21 février, signe du vide de la politique climatique et sociale du gouvernement (2).

Quatre jours avant le premier procès de France pour décrochage de portrait présidentiel – 6 personnes comparaissent le 28 mai à Bourg-en-Bresse (3) – un accent particulier sera mis ce vendredi 24 mai sur la campagne de réquisitions de portraits présidentiels qui prend de l’ampleur partout sur le territoire.

(1) Vidéo Youth For Climate Lyon “On appelle tout-le-monde à nous rejoindre. Cette journée s’inscrira sous le signe de la désobéissance civile”

(2) Article Sortie du portrait officiel d’Emmanuel Macron le 4 mai à Lyon

(3) Article 1er procès des décrocheurs le 28 mai à Bourg-en-Bresse

En bref

Vendredi 24 mai “6ème extinction : Toutes et tous en action” Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/2109388792505187/

Grève (dès le matin dans tous les établissements de la métropole et Appel général à la grève sur la journée)

Marche (14h-18h Départ Place Bellecour)

Actions de désobéissance civile (toute la journée)

 

Contact presse

Marin Bisson Youth for Climate Lyon 06 51 12 62 66
Sylvine Bouffaron ANV-COP21 Rhône 06 87 50 65 35