Discours des activistes de Youth for Climate Lyon à l’occasion de 5 ans de l’Accord de Paris

Caricature du discours d’E. Macron

Je m’adresse à vous ce matin pour célébrer les 5 ans de l’accord de Paris. En effet, il y a cinq ans jour pour jour, notre pays se joignait au reste du monde pour construire, ensemble, les politiques qui nous permettront de vivre demain. Chères Françaises, chers Français, je veux vous dire aujourd’hui combien la fierté qui a été la notre il y a cinq doit perdurer aujourd’hui. Cet engagement fort, que nous avons pris en décembre 2015, de ne pas dépasser les 1,5°C de réchauffement est plus que jamais mis en péril, pour ne pas dire impossible à atteindre. Grâce à mon inaction, vous pouvez être sûr que les grands groupes pétroliers et les multinationales continueront de voir grandir leur richesse au détriment de la population. Grâce à mon inaction, vous pouvez être sûr que nos enfants vivront l’enfer et que nous assisterons à de très importantes migrations de populations causées par le réchauffement climatique. Celui-ci pourra même, pourquoi pas, causer quelques guerres. Oui, soyez sûrs, mes chers compatriotes, que ma politique fait tout pour aller dans mon intérêt et celui des élites. Vous pouvez avoir confiance en moi. Je continuerai à me battre pour que les intérêts économiques priment toujours plus sur les intérêts sociaux et écologiques. Eh oui vos vies valent moins que notre profit. Nous pouvons enfin voir l’avenir, un avenir sans insectes et dans lequel « abondance » sera le maître mot.

Vous le savez, personne n’a autant fait sur ce sujet que mon gouvernement. Nous n’avons pas interdit les vols intérieurs ni conditionné nos aides à la relance à des engagements environnementaux des secteurs polluants, nous avons réautorisé l’utilisation de pesticides dangereux comme les néonicotinoïdes sur les betteraves sous couvert de pressions étrangères sur le marché, alors même que nous en sommes le premier producteur. Je veux vous dire ce matin ma grande émotion, lorsqu’après une rétrospective, je me revois faire croire à 150 citoyens que nous allons prendre en compte sans filtre leurs propositions,dûment élaborées en un an de travail. Je veux ici saluer leur travail inutile, dont le rayonnement international m’a permis de redorer mon image écologique. Un grand merci à eux. Cher Françaises, chères Français, le gouvernement, soyez-en sûr, ne va pas s’arrêter là. Vous pouvez nous faire confiance car vous savez la transparence dont nous faisons preuve à votre égard.
 Vive la République,…

Discours de Youth for Climate Lyon

Bonjour à tou.te.s, nous sommes YFC Lyon et aujourd’hui nous dénonçons une fois de plus l’irrespect des citoyennes et citoyens et de l’Accord de Paris par le gouvernement. Ce discours que vous venez d’entendre, c’est ce que pense réellement chaque politique qui s’adresse à vous sur le sujet de l’environnement, et particulièrement Emmanuel Macron. Cela fait 5 ans jours pour jours que les Accords de Paris ont été adoptés par 195 pays (le 12 décembre 2015). Cet accord était censé limiter le réchauffement climatique pour qu’il ne dépasse pas les 2°C, et de préférence les 1,5°C. Il devait imposer aux pays d’augmenter leur résilience face aux changements climatiques et transformer l’économie pour lui permettre de prendre en compte les problématiques environnementales dont elle est en grande partie la cause. Limiter le réchauffement climatique à 1,5°c éviterait une forte montée du niveau des océans, une perte importante de la masse glaciaire mondiale, une destruction de certains écosystèmes marins et terrestres ainsi que des risques pour la santé et le bien-être des populations humaines. Si nous n’appliquons pas cet accord, c’est plus de 10 millions de personnes qui vont être touchées par la montée des eaux, notamment dans des villes comme New York, Tokyo, ou encore Nantes en France. Cela entraînera une destruction totale des coraux et un risque important, pour ne pas dire irréversible de destruction des écosystèmes. Alors que 75% de la biodiversité à déjà disparu, le nombre de plante et de vertébrés sera encore divisé par deux, tandis que les population d’insectes et d’invertébrés diminueront de 66%.

Mais aujourd’hui, 5 ans plus tard, l’addition des feuilles de route des Etats signataires nous mène à un réchauffement compris entre 2,7 et 3,2°C ! Seul 16 pays sur 195, (195!) ont donné un plan de réduction des gaz à effet de serre compatible avec les Accords de Paris ! Leurs feuilles de route sont insuffisantes, mais en plus de cela seuls 10 % des pays les respectent, et leurs politiques actuelles nous conduiraient à un réchauffement d’ente 3,4°C et 3,9°C. En France, alors que notre objectif de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre est déjà faible  (seulement 40 % de baisse prévue en 2030 contre 68 % en Grande-Bretagne et 60 % pour l’UE), nous ne sommes même pas capables de le respecter. Aujourd’hui, face à l’inaction du gouvernement, nous avons perdu espoir. Ainsi, nous exigeons que les collectivités territoriales, c’est-à-dire les régions, départements, métropoles, communautés de communes et municipalités, agissent, mettent en place en leur sein des dispositions pour que nous puissions au minimum nous rapprocher des engagements d’il y a cinq ans.

Rester sous les 1,5°C est vital pour l’avenir de l’humanité. L’échec de l’État n’est pas celui de la jeunesse !