Block Friday : Youth for Climate Lyon bloque un lieu symbolique lors de la 4ème Grève Mondiale pour le Climat

Alors que nous sommes tous les jours assommés de publicité nous poussant à consommer toujours plus, à des prix en décalage total avec le réel coût des objets qui nous sont vendus, Youth for Climate Lyon organise le 30 Novembre le blocage d’un lieu symbolique de cette surproduction et de ce modèle ultra-libéral, destructeur du vivant et de l’environnement. En effet, alors qu’un français sur deux déclare avoir prévu d’acheter lors du week-end du Black Friday(1), ils ne peuvent laisser libre court à cette journée symbolique, venue tout droit du 2ème plus grand pollueur mondial (2), et dont la pratique en ligne en France a augmenté de 130% depuis 2013 (3). Car en plus d’être un soutien à un modèle économique basé sur la croissance infinie, sans prise en compte quelconque des conséquences environnementales et sociales qu’il engendre, le Black Friday ne propose que des promotions mensongères, comme dans le domaine des appareils électroniques et du gros électroménager où les réductions effectives ne sont en réalité inférieures que de 2% par rapport au prix initial (4).

 En même temps que la mobilisation d’Extinction Rébellion, et le lendemain d’un premier blocage mené par Attac Rhône-Alpes, Youth for Climate Lyon, Extinction Rébellion Lyon et ANV COP21 Rhône, le collectif des jeunes a décidé de véritablement passer à la vitesse supérieure. Après avoir lancé son “3ème et dernier avertissement” (5) lors de la 3ème Grève Mondiale pour le Climat le 20 Septembre 2019, qui a mobilisé plus de 7 millions de jeunes à travers le monde, ils leur est impossible de rester inactifs en regardant leur planète être détruite. Alors que, selon le GIEC, les quelques mois à venir seront décisifs pour faire pencher la balance du bon côté, il est désormais nécessaire de désobéir face à une loi et un gouvernement trop faible et trop peu courageux pour agir.

 La transition écologique et sociale doit être réalisée maintenant, c’est pourquoi ils ne laisseront pas un jour comme le Black Friday être un succès pour les multinationales. Ils exigent donc de l’État qu’il accepte l’amendement à la loi sur l’Économie circulaire portant sur l’interdiction de la création d’entrepôts de plus de 5000 m², visant à empêcher l’implantation trop massive de FTN au détriment des commerces de proximité et d’un commerce local et plus respectueux de l’environnement, et réclament un changement sociétal profond qui changerais le cours d’un système qui creuse de plus en plus les inégalités sociales, et surexploite les ressources et le vivant en réclamant toujours plus de ressources à une planète finie.

 

Contacts Presse :
Marin BISSON – 06 51 12 62 66
Lisa TOBIA – 06 95 05 85 57
presse@youthforclimatelyon.fr

 

Références :

(1) Étude produite par OpinionWay en 2019 https://www.opinion-way.com/fr/component/edocman/opinionway-pour-iloveretail-fr-les-francais-et-le-black-friday-novembre-2019/viewdocument.html?Itemid=0

(2) Global Carbon Atlas – http://www.globalcarbonatlas.org

(3) Les ventes en ligne lors du black friday ot augmenté de 134% entre 2013 et 2018 https://www.retailmenot.fr/les-chiffres-cles-2018-le-black-friday-en-france/ – CRR Report 2018

(4) Étude réalisée par UFC Que Choisir en 2016 https://www.quechoisir.org/actualite-black-friday-2016-des-rabais-au-rabais-n23267/

(5) Communiqué de Presse Youth for Climate France du 17 Septembre 2019 https://youthforclimate.fr/3eme-greve-mondiale-pour-le-climat-la-jeunesse-lance-son-dernier-avertissement/