Une action revendicative climatique…

Ce matin, au lever du jour, plus de 200 militant.e.s d’ATTAC Rhône-Alpes, Youth For Climate Lyon, Extinction Rébellion Lyon, ANV-COP21 Rhône, ANV-COP21 Bourg-en-Bresse, Greenpeace Lyon et I-Buycott, ont bloqué l’entrepôt d’Amazon à Saint-Priest pour dénoncer l’impunité sociale, climatique, environnementale et fiscale d’Amazon.

Dans la région lyonnaise, Amazon prévoit la construction d’un nouvel entrepôt de 160.000 m² afin de poursuivre sa progression foudroyante en France. La construction de cette nouvelle plateforme logistique est un nouveau recul pour la transition écologique et sociale. Amazon ne se cache pas de miser sur le trafic aérien pour livrer toujours plus vite alors que l’on connaît les ravages écologiques de ce secteur.

 

Et sociale…

Amazon tente de convaincre des bienfaits de ce projet d’entrepôt en se flattant de créer des emplois. Cependant, une étude américaine datant de 2015 a révélé que pour un emploi créé par la plateforme Amazon, deux emplois dans les magasins traditionnels sont supprimés1

Si ce n’est pas pour suppression de postes, Amazon est responsable d’atteintes graves au droit du travail : le géant de la surproduction n’applique pas la convention collective du commerce et de la distribution et pratique une évasion fiscale massive qui lui permet, selon nos estimations, de dissimuler 58% de son chiffre d’affaires réalisé en France2.

Violemment réprimée…

Pourtant, lorsque ces militant.e.s non-violent.e.s veulent faire entendre leur voix et dénoncer une fois de plus la culpabilité des multinationales, l’État répond par la violence. En effet, sur l’un des deux points d’entrée à l’entrepôt Amazon bloqués ce matin, les militant.e.s se sont vu être brutalement expulsé.e.s par les forces de l’ordre. Une réponse démesurée, qui n’était absolument pas nécessaire. Ceux-ci ont frappé les militant.e.s à la tête, ont écrasé leurs mains, les ont gazé puis jeté à terre et les ont trainés au sol (alors-même que cela est interdit par la loi). En témoigne cette vidéo, relayée en direct sur les réseaux sociaux : https://twitter.com/LyonClimat/status/1200331766579503105 , qui suscite déjà de nombreuses réactions.

Ces interventions policières sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus virulentes lors d’actions de désobéissance civile comme celles-ci. Ce mode d’action, tel qu’il a été mis en place aujourd’hui, constitue “le substitut nécessaire du dialogue impraticable entre le président de la République et le peuple”, comme l’a rappelé le tribunal correctionnel de Lyon lors du procès des décrocheur.es de portait de Macron. La désobéissance civile a pour but d’agir plus concrètement, lorsque la situation devient véritablement urgente. Toujours à l’appui, ce message du même juge : “le mode d’expression des citoyens en pays démocratique ne peut se réduire aux suffrages exprimés lors des échéances électorales mais doit inventer d’autres formes de participation dans le cadre d’un devoir de vigilance critique“. En bloquant l’entrepôt d’Amazon ce matin, nous avons fait notre devoir de citoyen : celui d’interpeller des politiques qui manquent terriblement de courage, et dont les actes sont soumis aux géants de la fraude.

L’État ne peut plus se cacher derrière la violence et la répression. Il doit désormais faire face à ses responsabilités et se rendre compte de la crise sociale et environnementale que nous traversons. Il doit AGIR.

Autres Références :

Lien CP action : https://youthforclimatelyon.fr/block-friday-lheure-nest-plus-a-la-mise-en-place-de-nouveaux-entrepots/
Lien Dossier Presse : https://drive.google.com/open?id=1Hn2YNar_7esOjly4edGe2wIwYZtr3bfp

Notes :

1. Traduction française du rapport de l’Institute for Local Self-Resilience : http://www.syndicat-librairie.fr/images/documents/ilsr_amazonreport_fr_bd.pdf
2.Rapport sur l’impunité fiscale et environnementale, Attac :  https://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports/article/nouveau-rapport-impunite-fiscale-sociale-et-environnementale-immersion-dans-le

Contacts presses :
Alex (ANV) :  06.86.25.96.59
Laurence (ATTAC) : 06.60.84.42.87